Les 7 points clefs d’une bonne photo hôtelière par un professionnel du métier

Il y a un lien direct de cause à effet entre de bonnes photos et la quantité de réservations faite sur votre site officiel. L’importance de la photo pour vendre son hôtel sur Internet n’est plus à démontrer. Sans belles photos, tous vos efforts tomberont à l’eau, tandis que de bonnes photos attirent et séduisent les clients potentiels. Elles doivent être réalistes, tout en leur donnant envie d’en découvrir plus sur votre établissement.

Les photos sont LE PREMIER ÉLÉMENT CLEF de votre commercialisation.

Afin de vous fournir quelques précieux conseils, j’ai interrogé David-Emmanuel COHEN, photographe spécialisé dans la photo d’hôtels depuis 2008, avec qui j’ai eu le plaisir de collaborer sur de nombreux dossiers. Parmi les différentes techniques que vous lirez dans cet article, certaines vous aideront à prendre vous-mêmes de meilleures photos, même avec votre Smartphone.

Introduction

Il est en fait beaucoup plus facile qu’il n’y paraît de prendre de bonnes photos. Mais vous devez respecter certains fondements et suivre la séquence correcte. Si vous prenez l’exemple d’une femme de chambre : elle tire d’abord les couettes avant de disposer le chemin de lit, pas l’inverse. C’est le même principe pour la photo d’hôtel.

Il est premièrement très important de faire la différence entre une image fixe vue sur un écran et l’expérience vécue,sur les lieux réels. La perception et le ressenti ne sont pas du tout les mêmes.

Sur une photo, tous les défauts sont visibles alors que nous sommes beaucoup plus tolérant dans la réalité. Le téléphone anachronique ou la télécommande grossière posée sur le bureau ne sont pas dérangeants lorsque nous dormons dans la chambre, ils sont simplement perçus comme utiles.

En photographie, il faut travailler avec ce point de vue : le moindre petit défaut sera vu sur l’image. Ceci est d’autant plus vrai dans le domaine hôtelier où les internautes, acheteurs potentiels, devront être séduits par votre établissement. Cela passera donc inévitablement par son aspect « physique » qu’ils découvrent grâce à vos photos.

Photos d’ensemble ou photos de détail ?

Le point capital est toujours de photographier les éléments qui mettent en valeur votre hôtel. Choisissez les meilleurs espaces, mais aussi les plus représentatifs, surtout les chambres, vos clients viennent pour elles. Ils veulent VOIR où ils vont dormir. Prenez les plus lumineuses ainsi que chaque catégorie mise en vente sur votre site.

Vous pouvez aussi photographier quelques détails intéressants, mais pas trop, que cela ne soit pas interprété comme un cache-misère. N’avoir que de “belles poignées de portes” et de magnifiques vases de fleurs sur le site déclenche le scepticisme. Mettez-vous à la place de votre client et posez-vous cette question : achèteriez vous un vêtement dont vous ne pouvez voir qu’une toute petite partie ?

Attention également à ne pas prendre trop de photos ! Pourquoi ? Parce que vos bonnes photos vendeuses seront noyées dans la masse, et votre client potentiel se noiera avec. Il est déjà assez difficile de choisir un hôtel avec toute la concurrence du marché ; facilitez donc cette tâche à vos futurs clients.

Tous domaines confondus, il a été démontré que vous pouviez multiplier par 6 la quantité de ventes lorsque vous respectez la règle suivante en marketing : un seul message à la fois !

N’associez pas “mise en place” et “mise en scène”

La mise en scène a pour but de créer une atmosphère très particulière alors que la mise en place cherche à arranger l’existant pour le montrer sous son meilleur angle.

Laissons la mise en scène au théâtre et au cinéma. Dans l’hôtellerie, mieux vaut parler de mise en place.

Lors d’un shooting, David dit souvent à ses clients : “Faisons comme si le Président allait arriver. On tire tout à quatre épingles. Vérifions que tout est parfait : housses d’oreillers et de couettes repassées, ampoules changées, cadres droits… Tout le reste doit être rangé. On épure, on ne remplit pas.” Une fois terminé, généralement, ils font tous : “Waouh !” car on voit enfin la chambre pour ce qu’elle est, sans tous les parasites visuels.

Evitez tout ce qui disperse l’attention du client : bloc-notes, stylo, télécommande, prospectus, directory, téléphone, etc. La star, c’est la chambre. Elle doit être la première vision, la première impression émotionnelle.

Faites une superbe mise en place avec l’existant, ne risquez pas de sur-vendre à cause d’une mise en scène trop créative (au risque d’obtenir des notes catastrophiques après que votre client a découvert la réalité).

Angles et prises de vues

David travaille toujours avec un trépied, pour être stable et éviter les flous. Sur ce trépied il a un niveau à bulle, comme les maçons. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez besoin ni de l’un ni de l’autre. Là où je veux en venir c’est qu’il faut que l’appareil soit parfaitement droit, parallèle aux murs. Penchez votre appareil et vos murs vont se mettre à pencher : ce n’est pas esthétique et cela déforme les choses. Ne penchez jamais votre appareil !

Et… “LE SECRET du nombril” ! Que vous soyez grands ou petits importe peu, placez l’appareil à peu près au niveau de votre nombril. C’est LE bon endroit, à quelques centimètres près. Plus haut, vous aurez trop de plafond et vous pencherez l’appareil pour compenser, mais les murs paraîtront de travers. L’effet optique aidant, on aura l’impression que le lit est immense et que la chambre fait 50 m2. Les commentaires TripAdvisor vont pleuvoir et vous assassiner : “Image mensongère, la chambre et le lit sont plus petits en vrai”. D’autre part, si vous placez l’appareil plus bas que votre nombril, vous aurez trop de plancher avec un lit ressemblant à un paquebot. Pas très esthétique non plus. Nous voulons que la photo soit belle, tout en restant réalistes.

Faites au moins et toujours une photo depuis la porte d’entrée de la chambre. Pourquoi ? C’est de cet endroit que votre client la découvrira à son arrivée. Essayez aussi de créer une perspective, c’est plus dynamique : mettez-vous dans une des encoignures de la chambre, avec un des coins du lit au premier plan et la tête de lit au dernier plan. Evitez de prendre le lit de profil ou de face car vous obtiendrez une ligne droite en bas et le long de la photo. C’est plus plat. Evitez aussi de vous coller près d’une table de chevet avec le lit qui mange la moitié de l’écran au premier plan.

Propreté, confort, espace et lumière

La décoration de votre hôtel est clairement un point important. Mais dans ce cas, pourquoi est-ce seulement le 4ème point considéré comme important par vos clients lorsqu’ils séjournent chez vous ?

Statistiquement, votre clientèle fera beaucoup plus attention, même inconsciemment, aux points suivants : propreté, confort, espace et lumière.

Ils doivent donc impérativement apparaître à l’image. Ces 4 points dépendent totalement et uniquement de la mise en place et de la position de l’appareil que nous avons évoquées plus haut.

Est-ce que les clients regardent le style de votre établissement ? Bien sûr, mais on ne peut pas plaire à tout le monde. En revanche : propreté, confort, espace et lumière seront toujours des critères de choix, et sans eux, le style ou la déco se dérobent aux regards.

Les retouches photos

Cette dernière étape, les retouches, est bien plus primordiale qu’on ne le croit généralement. Retoucher une image ne signifie pas changer un produit. Au contraire, on le bichonne. On efface une prise peu flatteuse, une tache au mur ou sur la moquette, un défaut de papier peint, un fil qui pend derrière la télévision… ou on accentue une belle lumière. Bref, il faut absolument corriger mais sans dénaturer le produit bien sûr.

Lorsque vous retouchez vos photos, rendez-les attrayantes mais, encore une fois, en restant réalistes. Les hôteliers ont toujours insisté sur le fait que leur clientèle ne devait pas être déçue à l’arrivée dans l’établissement. D’autant plus que l’hôtel pourrait être vite pénalisé ensuite avec des commentaires négatifs sur TripAdvisor et autres sites.

Les retouches ne sont pas de la triche. Elles montrent tout simplement votre établissement sous son meilleur jour. De plus, une photo brute sans retouche n’est jamais tout à fait fidèle à la réalité : un appareil n’a pas les qualités de votre œil.

Les retouches permettent de montrer à votre futur client quelque chose qui sera plus proche de ce qu’il découvrira de ses yeux. Mais attention, on reste réalistes.

Voyez-vous, c’est comme lorsqu’on sort au restaurant : on ne parle pas de « triche » quand un homme met une belle cravate ou quand une femme met du rouge à lèvres. Les retouches sont la parure finale et elles ne peuvent pas être négligées au moment de finaliser vos photos.

Conclusion, les 7 points à retenir pour vos photos :

  1. Sélectionnez et utilisez uniquement vos meilleures photos. Ne les noyez pas dans la masse ;
  2. Évitez l’excès de photos de détails et privilégiez les vues générales et représentatives ;
  3. Favorisez l’arrangement de l’existant plutôt que la création d’ambiance ne reflétant pas réellement votre hôtel ;
  4. Prenez vos photos en tenant votre appareil ou smartphone bien droit, en vous aidant d’un repère comme les murs par exemple ;
  5. Positionnez l’appareil photo à peu près au niveau de votre nombril ;
  6. Vos photos doivent mettre en avant : propreté, confort, espace et lumière ;
  7. Retouchez les défauts mais n’allez pas dans l’irréalisme.

David-Emmanuel Cohen

David-Emmanuel Cohen
David-Emmanuel Cohen

Je remercie David pour ses précieux conseils et le temps qu’il m’a accordé pour cet article.

Si vous souhaitez découvrir son travail, je vous invite à consulter son portfolio ici : www.hotels.cohenvisuals.comwww.retouchehotel.com

" J'ai commencé ma carrière dans le marketing hôtelier en 2001, en tant que simple webmaster. Je suis ensuite rapidement devenu le directeur technique d'une agence Web spécialisée dans l'industrie hôtelière. Au cours de cette période, j'ai géré des campagnes de marketing pour plusieurs centaines d'hôtels, dans le monde entier, dans le seul but d'augmenter leurs réservations en direct et de diminuer leurs commissions.

En 2014, j'ai cofondé la société Expérience Hôtel, avec entre autres l'objectif de résoudre la partie du séjour débutant immédiatement après la réservation. Ce segment de temps particulier manquait cruellement de technologie, entraînant des pertes importantes. Depuis la création de cette nouvelle société, je continue à développer la solution Expérience Hôtel en améliorant les outils d'automatisation et d'optimisation de la relation clients, depuis la première réservation jusqu'à la fidélisation de la clientèle.

Ce blog est le fruit de mon expérience depuis 2001 dans le domaine du web marketing hôtelier.

À très bientôt chers hôteliers ! "

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *