4 outils gratuits pour améliorer le trafic sur votre site Web

Il existe des centaines de milliers d’outils sur le Web pour analyser tous les critères possibles et imaginables. Mais 1) tous ne sont pas immanquablement bons et 2) certains sont effectivement excellents mais peuvent être bien trop compliqués à saisir et utiliser.

En tant qu’hôteliers, votre métier n’est pas de passer des heures à disséquer des statistiques et des outils marketing. En vérité, l’unique résultat qui vous intéresse est :

1€ d’investissement = XX€ de retour sur investissement

Rassurez-vous, certains outils très simples à consulter vous aideront à confirmer vos choix et à décider intelligemment de vos prochains investissements. Mais n’y dépensez pas votre temps. Ce n’est pas et ne doit pas être votre métier.

Votre métier consiste à accueillir et prendre soin des clients, non pas à éplucher des documents administratifs ou des stats indéchiffrables.

Vous n’êtes pas Amazon.com

Combien votre site produit-il de visites par mois ? 2 000 ? 3 000 ? Plus de 5 000 ?
Bravo ! Vous vous en sortez très bien ! Excepté que cela représente peu comparé à Amazon, Ebay et autres gros sites d’e-commerce.

Vous devez donc relativiser certains renseignements et certaines statistiques. A moins de 10 000 visiteurs par mois, de nombreuses informations ne vous servent à rien du tout ou sont faussées, car elles analysent de trop petites quantités de données.

Il est bien connu que Booking et Expedia font des tests à longueur de journée pour améliorer leur taux de conversion. Félicitons-les, c’est évidemment une très bonne chose. En ce qui vous concerne, ne perdez pas votre temps à tenter de les imiter.

Améliorer le taux de conversion de votre site internet peut être aisément réalisé en analysant des données très simples. Laissez tomber les détails.

Si votre taux de conversion est inférieur à 2,5%, je vous suggère vivement de lire mes nombreux articles sur le sujet (vous pouvez les retrouver ici).

S’il est supérieur, alors votre prochaine priorité est d’augmenter le trafic sur votre site internet. C’est précisément le but de cet article où nous allons aborder 4 outils indispensables, accessibles ou exploités d’une certaine manière pour vous soutenir véritablement.

Google Analitycs

URL : https://www.google.com/intl/fr_fr/analytics/

Qui aujourd’hui ne connaît pas Google Analitycs, ne serait-ce que superficiellement ? Désormais largement reconnu comme la référence en matière d’outil d’analyse de site, il est certainement à la hauteur des attentes du groupe. Mais il n’est pas parfait ou, plus exactement, il est trop parfait, particulièrement pour des utilisateurs ordinaires ou certains corps de métier comme l’hôtellerie . C’est le problème.

Je n’ai pas assez d’ego ni n’en vois l’intérêt pour relever les défauts de cet accessoire et le juger. Je laisse le soin à d’autres de perdre leur temps précieux à cette tâche bien fastidieuse. Ma seule critique, je le répète, porte sur son niveau de qualité : il est presque trop parfait. Il est certes adapté à tous les business et à toutes les tailles de site internet. Mais il déverse un tel océan d’informations qu’il est parfois très difficile de les évaluer correctement. Donc que faire avec cet outil et comment en tirer parti ?

Pour ma part, lorsque je travaille avec Google Analitycs sur le site d’un hôtel, je le réduis à cette simple utilisation :

  • Taux de conversion : est-ce que mon site convertit bien et quelles sont les sources de trafic m’apportant de la réservation ?
  • Nombre de visiteurs uniques : combien de personnes uniques ont visité le site (à ne pas confondre avec le nombre total de visites où un même internaute pourrait être compté plusieurs fois) ?
  • Taux de rebond : le taux de rebond représente la quantité de personnes arrivées sur votre site mais parties sans avoir visité une page (ou nombre de personnes étant probablement parvenues par erreur sur votre site).

Je vérifie donc les facteurs suivants :

  • Combien mon site provoque-t-il de visiteurs uniques ?
  • Une fois tous les visiteurs qui ont “rebondi” soustraits, combien de visiteurs uniques est-ce que je cause réellement ?
  • Quel est mon taux de conversion ?
  • Quelles sources de trafic m’apportent ou pas des réservations ?

Je prends ensuite mes décisions, en réponse à ces questions évidentes :

Il y a certainement beaucoup d’autres décisions à prendre à partir des résultats présentés par Google Analitycs. Mais considérez à nouveau mes observations et leur aboutissement : vous n’avez probablement pas assez de trafic pour pouvoir tirer des conclusions intéressantes de toutes les données fournies. Je vous recommande donc de garder ce point de vue à l’esprit : devenez sélectifs, opérez avec les critères simples que je vous ai proposés et vous y gagnerez (également en temps) !

Google Webmaster

URL : https://www.google.com/webmasters/

Google Analitycs ne donne quasiment plus de renseignements sur les mots clés utilisés par vos visiteurs. Cette information est néanmoins présente dans le Google Webmaster.

Google Webmaster contient de très nombreuses informations intéressantes (et d’autres moins, évidemment). Mais voici l’une de mes préférées :

  • Non pas : sur quels mots clés votre site a-t-il été trouvé et cliqué ?
  • Mais : sur quels mots clés votre site a-t-il été affiché et cliqué, ou pas cliqué ?

La différence est importante. Le premier point vous permet de savoir précisément quels sont les mots clés vous apportant du trafic, alors que le second vous montre quels mots clés pourraient vous apporter plus de trafic en étant légèrement optimisés.

Sur le Google Webmaster, vous connaîtrez les requêtes effectuées par les internautes ; vous saurez où votre site est apparu dans les classements et réaliserez parfois qu’il n’était pas assez haut pour être finalement cliqué.

Autre renseignement remarquable sur cet outil : vous y trouverez une analyse de votre site mobile qui vérifie que celui-ci ne vient pas gêner la navigation de vos internautes et qui fournit en outre les points à améliorer pour augmenter votre référencement sur mobile.

Outil de planification des mots clés

URL : https://adwords.google.fr/KeywordPlanner

Ce troisième outil vous permet de développer de nouvelles idées pour des mots clés. Grâce à lui, vous pourrez découvrir le nombre de recherches mensuelles sur tel ou tel concept clé et avoir aussi des suggestions de termes similaires employés par les internautes. Petit bonus : vous avez même la possibilité d’estimer le coût publicitaire au cas où vous souhaiteriez vous en servir pour des Adwords.

Grâce à cet outil, vous pouvez également savoir combien de visiteurs sont détournés par les OTA en faisant quelques recherches sur le nom de votre hôtel.

ATTENTION : lorsque vous utilisez leur système, les graphiques de statistique ont tendance à cumuler beaucoup de mots clés “similaires” qui ne le sont pas forcément. Résultat : vous pensez voir des quantités de recherches très importantes alors que ce n’est le cas. Donc, n’oubliez pas de regarder en dessous du graphique pour connaître les vraies quantités de recherches.

Similar Web

URL : https://www.similarweb.com/

Et pour finir ce petit article, voici un outil beaucoup moins connu du grand public mais pourtant extrêmement utile.

Avec SimilarWeb, vous analysez n’importe quel site sur le Web, à condition que celui-ci engendre suffisamment de visites (sans quoi bien sûr il n’y a pas d’informations). Vous y trouverez plusieurs intérêts :

  • Pouvoir jauger certains de vos plus gros concurrents et savoir quels sites leur amènent du trafic (blog, réseaux sociaux, etc.), puis copier ce qui marche.
  • Pouvoir dénicher des sites similaires à celui que vous êtes en train de consulter.

Exemple : sur Google Analitycs, vous localisez un blog vous apportant beaucoup de visites tous les mois. Vous allez ensuite sur SimilarWeb. Vous renseignez l’URL de ce blog et regardez en bas des résultats, vous y découvrirez alors plein d’autres blogs similaires. Vous n’aurez plus qu’à les contacter pour obtenir des articles sur votre hôtel. Voilà une astuce payante !

Conclusion

Il existe probablement des dizaines (voir des centaines) d’autres outils. Et peut-être que mon utilisation des 4 précédents sera jugée trop simpliste par les puristes du métier. Peu importe, seuls l’efficacité et les résultats comptent.

Mon objectif est de partager avec vous des utilisations très pratiques qui me permettent d’augmenter concrètement le CA des hôtels avec lesquels je travaille, et donc de vous inviter à les employer pour en tirer profit vous aussi.

Nous ne sommes pas là pour avoir des idées révolutionnaires ni pour établir des listes exhaustives d’outils. Nous sommes là pour avoir des idées simples et pratiques, à mettre en place rapidement, accessibles à tous et qui font de la réservation !

Chers hôteliers et chères hôtelières, je vous souhaite une très joyeuse rentrée et des milliers de réservations en direct ! J’espère vous y aider avec ces quelques conseils éprouvés.

" J'ai commencé ma carrière dans le marketing hôtelier en 2001, en tant que simple webmaster. Je suis ensuite rapidement devenu le directeur technique d'une agence Web spécialisée dans l'industrie hôtelière. Au cours de cette période, j'ai géré des campagnes de marketing pour plusieurs centaines d'hôtels, dans le monde entier, dans le seul but d'augmenter leurs réservations en direct et de diminuer leurs commissions.

En 2014, j'ai cofondé la société Expérience Hôtel, avec entre autres l'objectif de résoudre la partie du séjour débutant immédiatement après la réservation. Ce segment de temps particulier manquait cruellement de technologie, entraînant des pertes importantes. Depuis la création de cette nouvelle société, je continue à développer la solution Expérience Hôtel en améliorant les outils d'automatisation et d'optimisation de la relation clients, depuis la première réservation jusqu'à la fidélisation de la clientèle.

Ce blog est le fruit de mon expérience depuis 2001 dans le domaine du web marketing hôtelier.

À très bientôt chers hôteliers ! "

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *